• Art et Culture 6: 15 faits à connaître sur le Jour de la Terre

     

     

    15 faits à connaître sur le Jour de la Terre

     

     

    Le Jour de la Terre célèbre ses 52 ans en 2022. Voici ce qu’il faut savoir sur cette journée de sensibilisation à l’environnement et sur la nécessité d’agir maintenant.

     

     

    Voici 15 faits à connaître sur le Jour de la Terre.AM_ART/SHUTTERSTOCK

    Petit rappel sur le Jour de la Terre (22 avril)

    La Terre est une planète qui regorge de trésors. Ses forêts vertes luxuriantes, ses cascades impressionnantes, ses montagnes escarpées mais paisibles sont parmi les innombrables éléments à admirer et à explorer sur notre planète. Durant le Jour de la Terre, nous avons la chance de pouvoir apprécier ses beautés naturelles et penser aux moyens de la transmettre aux générations futures.

    Le Jour de la Terre est le 22 avril (un vendredi en 2022), et a pour but de sensibiliser les gens aux problèmes environnementaux de notre planète. Certains assistent à des événements de conservation et de conscientisation à l’environnement, et d’autres organisent des nettoyages, plantent des arbres ou recyclent. Le partage de citations du Jour de la Terre dans les réseaux sociaux est un autre moyen pour diffuser cette mission. Vous voulez en savoir plus sur cette journée spéciale? Voyez d’où elle provient et combien de pays la célèbrent.

     

     

    Le tout premier Jour de la Terre.SANTI VISALLI/GETTY IMAGES

    Le tout premier Jour de la Terre

    Le premier Jour de la Terre s’est tenu le 22 avril 1970, suivi, en 1972, de la Journée mondiale de l’environnement. On le célèbre depuis lors, en attirant de plus en plus de gens qui prennent conscience de l’importance de prendre soin de la planète. 

     

     

     

    Le Jour de la Terre, un événement mondial.MANAN VATSYAYANA/GETTY IMAGES

    Le Jour de la Terre, un événement mondial

    Voici un fait intéressant au sujet du Jour de la Terre: cet événement essentiellement local pendant 20 ans s’est mondialisé et a touché 140 pays en 1990. Il est célébré aujourd’hui dans plus de 190 pays et chaque année, près d’un milliard d’êtres humains y participent.

     

     

    Le Jour de la Terre grâce à Gaylord Nelson.JANET FRIES/GETTY IMAGES

    Le Jour de la Terre grâce à Gaylord Nelson

    Gaylord Nelson, deux fois gouverneur du Wisconsin (1958-1962), était responsable des politiques environnementales de son État. Au cours de ses mandats, il a créé un département pour le développement des ressources, des brigades jeunesse environnementalistes et instauré un budget de 50 millions $ pour convertir des terrains en parcs naturels. On l’a surnommé le «Gouverneur écolo». Élu sénateur, il s’est démarqué comme champion des causes environnementales. «Tous les Américains sont concernés. On parle de présence de rats dans les ghettos; d’enfants affamés dans le pays de l’abondance; de logements inhabitables et de quartiers insalubres.»

     

     

    Le Jour de la Terre pour mieux connaître l’environnement.MILLARD SMITH/GETTY IMAGES

    Le Jour de la Terre pour mieux connaître l’environnement

    Frustré par le manque de soutien de ses collègues sénateurs, et inspiré par les mouvements étudiants des années 1960 porteurs de changements sociaux profonds, le sénateur Nelson a eu l’idée, en 1969, de tenir un congrès sur l’environnement. Cela lui permettrait de mobiliser les gens autour du mouvement écologiste naissant, et d’ainsi faire pression sur le gouvernement pour le changement. Son idée a eu un tel succès qu’il a dû embaucher 85 personnes pour réaliser le premier Jour de la Terre. 

     

     

     

    Un Jour de la Terre qui aurait été nécessaire dès les années 1950 et 1960.AMERICAN STOCK ARCHIVE/GETTY IMAGES

    Un Jour de la Terre qui aurait été nécessaire dès les années 1950 et 1960

    On peut croire que les changements climatiques résultant de l’intervention humaine sont récents, mais il constitue l’un des faits les plus critiques du Jour de la Terre. Déjà, il y a quelques dizaines d’années, l’Amérique était un lieu pollué qui avait besoin d’aide. Les terres publiques étaient dégradées, les usines déversaient librement des toxines dans l’eau, et les industries relâchaient des polluants dans l’atmosphère sans réglementation. Ce qui a eu pour résultat la disparition d’espèces – comme les huîtres du port de New York, au début du XXe siècle. À l’époque du premier Jour de la Terre, en 1970, les gens commençaient à saisir l’impact de la pollution et des déchets toxiques sur la santé, pouvant entraîner le cancer et d’autres problèmes de santé graves.

     

    Le premier Jour de la Terre a déclenché des actions immédiates.BILL CLARK/GETTY IMAGES

    Le premier Jour de la Terre a déclenché des actions immédiates

    L’impact de ce premier Jour de la Terre a été immédiat et profond. En décembre 1970, le président Richard Nixon établissait l’Agence de protection de l’environnement, et faisait adopter une loi sur la qualité de l’air. Peu après sont apparus le Clean Water Act, le Endangered Species Act, le Resource Conservation and Recovery Act, le Federal Environmental Pesticide Control Act et le Federal Land Policy and Management Act, parmi d’autres textes législatifs primordiaux.

     

     

    Le premier Jour de la Terre a changé l’opinion publique.BETTMANN/GETTY IMAGES

    Le premier Jour de la Terre a changé l’opinion publique

    Le premier Jour de la Terre a transformé l’opinion publique sur la protection de l’environnement. History.com rapporte que selon l’Environmental Protection Agency, 25% des gens avaient placé la protection de l’environnement au premier rang dans un sondage de mai 1971. Il s’agissait d’une augmentation de 2500% par rapport à 1969!

     

     

    Le Jour de la Terre est devenu mondial en 1990.JOE SOHM/VISIONS OF AMERICA/GETTY IMAGES

    Le Jour de la Terre est devenu mondial en 1990

    En 1990, à son 20e anniversaire, les organisateurs du Jour de la Terre ont opté pour un statut international, permettant à 200 millions de personnes de participer dans 141 pays. L’impact a été colossal: des initiatives massives de recyclage ont été lancées et l’ONU s’est engagée dans la préparation de son Sommet «planète Terre» de Rio de Janeiro, qui s’est tenu en 1992.

     

     

    Les Nations Unies se sont jointes aux célébrations du Jour de la Terre en 2000.CHRIS HONDROS/GETTY IMAGES

    Les Nations Unies se sont jointes aux célébrations en 2000

    À son 30e anniversaire – qui coïncidait avec l’arrivée du nouveau millénaire – le Jour de la Terre a été annoncé par les Nations Unies. «À la fin du XXe siècle et à l’aube du XXIe, l’espèce humaine est entrée dans une nouvelle ère où la nature de la planète entière a été fondamentalement modifiée», a affirmé l’organisation mondiale dans un résumé de la journée. «La race humaine a été confrontée à des épidémies, des trous immenses dans la couche d’ozone et des changements climatiques globaux. Dans les circonstances, il était nécessaire que la population soit informée afin de pouvoir jouer un rôle déterminant dans l’orientation des forces politiques et économiques. Le temps d’un changement à tous les niveaux était venu. On a décidé, en l’an 2000, de se concentrer sur l’énergie et les changements climatiques.»

     

    Le Jour de la Terre est devenu virtuel au 21e siècle.EDUARD MUZHEVSKYI/SCIENCE PHOTO LIBRARY/GETTY IMAGES

    Le Jour de la Terre est devenu virtuel au 21e siècle

    L’année 2000 marque le début d’une nouvelle ère, où l’Internet contribue à diffuser largement le besoin d’une politique environnementale intégrale. La connexion virtuelle a permis à 5000 groupes écologiques d’échanger et de coordonner leur message. Cela a permis à des gens de 184 pays à participer à des marches, des manifestations et des actes d’organisation.

     

     

    La célébration du Jour de la Terre a un thème différent chaque année.PEOPLEIMAGES/GETTY IMAGES

    La célébration du Jour de la Terre a un thème différent chaque année

    Le thème du Jour de la Terre de 2016 était «Un arbre pour le climat». L’objectif était d’en planter 7,8 millions à son 50e anniversaire, en 2020.

     

     

    Les scientifiques prêtent leur voix et leur appui pour le Jour de la Terre.PAUL MORIGI/GETTY IMAGESLa Marche pour les sciences.

    Les scientifiques prêtent leur voix et leur appui

    Même si la Marche pour les sciences s’est déroulée de façon indépendante, en février 2017, elle s’est jointe dès avril aux marches et célébrations du Jour de la Terre, à Washington DC, et dans 360 autres villes. Bien que le but de ce groupe soit de protéger la science de manipulations par des intérêts particuliers et de s’opposer aux politiques brimant sa capacité de recherche et de divulgation de ses découvertes ne soit pas uniquement orienté vers la santé de la Terre. Il soutient totalement les environnementalistes et les spécialistes des sciences de la Terre.

    En parlant de science, savez-vous que la distance entre le soleil et la Terre n’est PAS plus courte le jour du solstice d’été? 

     

     

     

    Le Jour de la Terre demeure un mouvement populaire.RIZWAN TABASSUM/GETTY IMAGES

    Le Jour de la Terre demeure un mouvement populaire

    Le Jour de la Terre est en effet devenu un événement mondial, mais il s’appuie toujours sur les initiatives locales prônant un changement à plus petite échelle, mais toujours aussi essentiel. La Tanzanie, par exemple, s’est impliquée en 2015 dans la protection des monts Usambara. Comment? En enseignant notamment les techniques de conservation de l’eau aux habitants. Et à Porto Rico, les célébrations se sont concentrées sur la création d’un nouveau parc écologique, et une île sans déchets pendant 100 jours.

     

     

    Le thème du Jour de la Terre de 2022 est «Investir dans notre planète».RICHARD DRURY/GETTY IMAGES

    Le thème du Jour de la Terre de 2022 est…

    Selon Jourdelaterre.org, le thème de 2022 sera «Investir dans notre planète». Le site Web incite tout le monde, y compris les citoyens, les entreprises et les gouvernements, à se mobiliser et à s’engager à protéger la planète.

     

     

    Malgré ces défis, le Jour de la Terre est reconnu comme la plus importante rencontre laïque au monde.JAY DIRECTO/GETTY IMAGES

    Il y a encore beaucoup à faire

    Comme le rapporte l’organisation fondatrice du Jour de la Terre, ce mouvement d’intérêt et d’action ne s’est pas déroulé sans contrepartie négationniste du changement climatique, de lobbyistes, de politiciens, etc. Malgré ces défis, le Jour de la Terre est reconnu comme la plus importante rencontre laïque au monde. Ce n’est pas un mince exploit, malgré le travail d’usure mené par les intérêts des grandes corporations, qui entravent les efforts significatifs de changement de politique visant à obtenir un monde plus convivial. Le seul fait qu’en 2010, le Jour de la Terre a réuni 75 000 partenaires mondiaux, dont le nombre ne fait que croître, est un motif de célébration en soi.

     

    N'oubliez pas que si vous le désirez vous

    pouvez vous inscrire à ma newsletter,

    c'est gratuit!!!

     

    Art et Culture 6:  15 faits à connaître sur le Jour de la Terre

     

    Art et Culture 6:  15 faits à connaître sur le Jour de la Terre

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :