•  

     

     

     

     

    Plantes envahissantes, irritantes ou

    toxiques (à ne jamais cultiver)

    Certaines plantes sont très jolies, mais peuvent avoir des effets néfastes sur votre santé. Voici une liste de plantes envahissantes, irritantes ou toxiques à ne pas cultiver chez soi.

     

     

    1 / 6

    Les plantes envahissantes les plus communes en Amérique du Nord.MARTHA SNIDER/GETTY IMAGES

    Quand on pense aux plantes indésirables, les pissenlits, le chiendent et autres mauvaises herbes communes qui envahissent cour et jardin nous traversent l’esprit. Il peut nous arriver de planter par inadvertance un végétal qui vient prendre toute la place dans notre espace, nous donne des démangeaisons ou provoque de terribles maux de ventre (ou pire encore) s’il est consommé. Découvrez ici les pires plantes envahissantes, irritantes ou toxiques à éviter. 

     

     

    Les plantes envahissantes les plus communes en Amérique du Nord

    • Les épines-vinettes;
    • le nerprun bourdaine;
    • la glycine de Chine et du Japon;
    • le lierre anglais;
    • l’herbe à l’ail (ou alliaire);
    • le chèvrefeuille du Japon;
    • la renouée du Japon;
    • le kudzu;
    • le célastre orbiculaire (ou bourreau des arbres);
    • la salicaire pourpre;
    • la carotte sauvage;
    • l’ailante.
    2 / 6

    La salicaire pourpre fait partie des plantes les plus envahissantes.PRZEMYSLAW MUSZYNSKI/SHUTTERSTOCK

    La salicaire pourpre

    Cette plante porte de jolis épis de fleurs mauves de la fin de l’été à la fin de l’automne. Vivace d’une grande longévité, elle s’adapte à un large éventail de conditions de croissance et donne aussi de belles fleurs coupées. C’est le rêve de tout jardinier, n’est-ce pas? Non, car on parle de la salicaire pourpre ici.

    Et comme beaucoup de jardiniers aux États-Unis et au Canada le savent, cette plante à fleurs envahissante, qui a pris d’assaut bon nombre de nos jardins, prend maintenant possession de nos zones humides. Plante à croissance vigoureuse, la salicaire pourpre envahit les plantes indigènes en éliminant les abris et les sources de nourriture essentielles à la faune des zones humides.

     

     

     
    3 / 6

    Le nerprun bourdaine et le chèvrefeuille font partie des plantes les plus envahissantes.JEFF WALLAGER/GETTY IMAGES

    Le nerprun bourdaine et le chèvrefeuille

    La salicaire pourpre n’est pas la seule plante envahissante qui cause des problèmes dans les milieux naturels. Les érables de Norvège et les érables de l’Amur font maintenant partie des envahisseurs des régions boisées au même titre que le nerprun bourdaine et le chèvrefeuille.

    Quelle leçon doit-on en tirer? Faites des recherches avant d’ajouter de nouvelles plantes à votre aménagement. Sélectionnez des plantes adaptées aux conditions de croissance dans votre cour, puis vérifiez auprès d’une pépinière locale la liste des plantes envahissantes qui sévissent dans votre région.

     

     

     

    4 / 6

    L’arbuste aux papillons (ou buddleia) fait partie des plantes les plus envahissantes.AVEC L'AUTORISATION D'ELLA CLEM

    L’arbuste aux papillons (ou buddleia)

    Gardez cependant en tête que des plantes qui sont envahissantes dans une région peuvent devoir lutter pour survivre dans une autre. L’arbuste aux papillons, le tamaris et le lierre font partie des quelques plantes qui envahissent les endroits plus chauds mais qui ont de la difficulté à survivre dans des conditions de croissance froides, humides ou pas du tout idéales. Vérifiez auprès d’un service de vulgarisation universitaire si ces plantes sont considérées envahissantes dans votre région.

     

     

     

    5 / 6

    Voici trois plantes qui sont irritantes pour la peau.T-I/CHIMPERIL59/ED RESCHKE/SHUTTERSTOCK/GETTY IMAGES

    Les plantes irritantes pour la peau

    La fraxinelle (ou dictame), le thalictrum (ou pigamon), l’euphorbe et les jacinthes sont des plantes jardinières communes pouvant provoquer chez certains jardiniers des éruptions cutanées rouges accompagnées de démangeaisons. Bien que la liste de plantes irritantes soit longue, tous les jardiniers ne seront pas nécessairement affectés par celles-ci.

    La meilleure tactique pour éviter les démangeaisons consiste à faire attention à ce que vous plantez, à porter une tenue de jardinage qui vous protège et à apprendre des stratégies d’entretien qui vous permettront d’avoir un bel aménagement… et une peau sans rougeurs.

    Notez d’abord comment la plante irritante cause l’éruption cutanée et apportez les changements nécessaires en fonction de ce que vous aurez appris. Par exemple, certains jardiniers à la peau sensible font une réaction cutanée quelques minutes seulement après avoir manipulé des plantes épineuses. Si c’est votre cas, assurez-vous de porter des vêtements épais et des gants de cuir, ou encore essayer d’enroler vos amis jardiniers qui ont la peau moins sensible.

    Des plantes tristement célèbres comme le lierre ou même certaines euphorbes ornementales contiennent aussi une sève irritante qui entraîne des éruptions cutanées rouges et douloureuses accompagnées de démangeaisons. Portez des manches longues si vous prévoyez jardiner ou arracher ces plantes irritantes de votre jardin. Lavez immédiatement la peau et les vêtements exposés aux huiles irritantes afin d’éviter d’y être exposé davantage et de permettre aux rougeurs de se répandre.

    Curieusement, la sève de la fraxinelle, du panais sauvage et de l’herbe à l’ail cause des éruptions seulement lorsque leurs huiles irritantes sont exposées à la lumière du soleil. C’est pourquoi certains jardiniers désherbent au crépuscule ou sous l’éclairage paysager afin d’éliminer ce risque. Par contre, si vous ne pouvez le faire qu’à la lumière du jour, portez des manches longues et des gants, et lavez votre peau tout de suite après.

    Psitt… Nous avons trouvé huit plantes anti-moustiques indispensables le plus tôt possible dans votre cour.

     

     
    6 / 6

    Voici trois plantes qui sont toxiques.AJT/GETTY IMAGES/AVEC L'AUTORISATION DE CRYSTAL SEOANE/LINDA J SMITH

    Les plantes toxiques

    Tout comme nous pesons le risque d’avoir dans le jardin des plantes allergènes et pouvant provoquer des éruptions cutanées, nous faisons la même chose pour les plantes toxiques. Vous serez peut-être surpris de découvrir combien de nos plantes préférées peuvent entraîner des maux de ventre, de la diarrhée ou même la mort si elles sont consommées. Mais avant de raser nos plates-bandes et de tout remplacer par du gazon artificiel et des fleurs en soie, il faut évaluer de façon réaliste ce que signifie de vivre avec des plantes potentiellement toxiques dans notre jardin.

    Ceux qui ont de jeunes enfants et des animaux de compagnie voudront éviter de planter le très toxique datura, communément appelé stramoine ou herbe du diable, ainsi que du ricin. Les graines contenues dans les fruits rouges charnus du bois d’if, les fruits des marronniers et toutes les parties du laurier-rose sont également toxiques. Et n’oublions pas non plus les champignons sauvages dont dame Nature parsème parfois la cour. Méfiez-vous également de ces plantes qui sont toxiques pour les chats!

    Cela dit, la chose probablement la plus importante que nous puissions faire pour nos enfants est de réfréner leur goût pour l’aventure quand il s’agit de manger des plantes sauvages. Vous devriez aussi garder les plantes d’intérieur, les semis et les bulbes hors de portée des jeunes enfants et des animaux de compagnie. De plus, rangez tous les produits chimiques de jardinage dans leurs contenants d’origine et un endroit sécuritaire. Et essayez des façons naturelles de vous débarrasser des mauvaises herbes et des insectes nuisibles plutôt que d’utiliser des produits chimiques nocifs.

    Finalement, réduisez les risques en identifiant et étiquetant toutes vos plantes. C’est pratique pour un jardinier de savoir ce qui est planté où, mais comme parent ou propriétaire d’animaux, ce genre d’information sera très utile en cas d’urgence.

     

    N'oubliez pas que si vous le désirez vous

    pouvez vous inscrire à ma newsletter,

    c'est gratuit!!!

     

    Fleurs et Plantes - 2:  Plantes envahissantes, irritantes ou toxiques (à ne jamais cultiver)

     

    Fleurs et Plantes - 2:  Plantes envahissantes, irritantes ou toxiques (à ne jamais cultiver)

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Comment faire revivre une plante morte

    en 10 étapes simples

     

    Les apparences peuvent parfois être trompeuses et une plante sembler être morte… sans l’être vraiment. Voici des astuces de jardinage pour faire revivre une plante morte, plutôt que de la jeter.

     

    1 / 11

    Tout n'est peut-être pas perdu, il est possible de faire revivre une plante morte.FIRN/GETTY IMAGES

    Tout n’est peut-être pas perdu

    Si vous lisez cet article, il y a de fortes chances que vous ayez déjà eu une plante morte entre les mains. Ne soyez pas trop dur avec vous-même, cela arrive même aux meilleurs d’entre nous. De toute manière, votre plante n’est peut-être pas vraiment morte et vous pourriez peut-être même lui redonner fière allure.

    «La mauvaise quantité d’eau, le manque de soleil, les modifications de son environnement, les carences en nutriments ou encore les insectes et les ravageurs sont quelques-unes des raisons les plus courantes pour lesquelles une plante se détériore», explique l’expert en jardinage John Valentino. Heureusement, il ajoute que «tous ces problèmes peuvent être résolus facilement, tant que vous les remarquez à temps».

    De l’identification des signes de vie les plus subtils à la correction des erreurs que vous avez commises avec votre plante, ces étapes simples vous aideront à lui redonner son lustre d’antan.

     

     

    2 / 11

    Chercher des signes de vie pour faire revivre une plante morte.YELENA KHAYRULLINA/GETTY IMAGES

    Chercher des signes de vie

    En ce qui concerne les plantes, le terme «morte» est très relatif. Votre plante peut sembler fichue, mais si vous la regardez de plus près, ce n’est peut-être pas le cas. «Tout signe de vert sur la tige signifie qu’il y a une chance que vous puissiez lui redonner vie», explique John Valentino.

    Vous devriez également vérifier les racines. En tant que système de soutien de la plante, ils fournissent de nombreuses informations sur l’état de santé globale. En fait, même si les parties visibles de la plante sont en désordre, les racines peuvent toujours recevoir suffisamment de nutriments et d’eau pour la maintenir. «Des racines saines doivent apparaître dodues et être de couleur blanche à bronzée avec des pointes blanches», explique Jennifer Morganthaler, enseignante en agriculture à l’Université d’État du Missouri.

    «Les racines doivent toujours être vivantes et avoir une chance de récupérer pour que l’un de ces conseils fonctionne pour sauver la plante», explique-t-elle. Si vous trouvez des signes de vie, la prochaine étape consiste à déterminer ce qui n’a pas fonctionné pour ensuite faire revivre votre plante.

     

     

    3 / 11

    Vérifier si elle n’a pas été trop arrosée pour faire revivre une plante morte.CAVAN IMAGES/GETTY IMAGES

    Vérifier si la plante n’a pas été trop arrosée…

    Les plantes ont besoin d’eau pour survivre et prospérer, mais il est possible de leur donner trop d’eau et de les noyer. Comment le savoir? «Les plantes trop arrosées auront des feuilles fanées brunes ou jaunes avec un sol humide», explique John Valentino. «Cela affecte les racines, qui peuvent commencer à pourrir», ajoute-t-il.

    Si vous avez donné trop d’eau à votre plante, vous devrez faire quelques changements dès que possible. «Éloignez la plante de la lumière directe du soleil et arrêtez de l’arroser jusqu’à ce que le sol se dessèche», conseille Jennifer Morganthaler. «Si la terre est détrempée, vous voudrez peut-être même changer la plante de pot et mettre de la nouvelle terre», suggère-t-elle. Un hydromètre de jardinage peut vous aider à surveiller l’humidité du sol et à vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.

    Ensuite, faites une petite recherche sur le web afin de découvrir les préférences d’arrosage de votre plante, et assurez-vous de suivre ces informations à l’avenir.

     

     

    4 / 11

    Vérifier si elle n’a pas été assez arrosée pour faire revivre une plante morte.DELMAINE DONSON/GETTY IMAGES

    …ou pas assez arrosée

    Tout comme l’arrosage excessif, il est également facile de ne pas arroser une plante suffisamment. «Une plante qui commence à se flétrir est le signe qu’elle est assoiffée», note Jennifer Morganthaler. «Les feuilles commencent à se dessécher et à brunir aux extrémités, puis brunissent, meurent et tombent. Le sol se fissurera également et se détachera des bords du pot», ajoute-t-elle.

    «Si une plante a été sévèrement asséchée – parce que vous êtes partis en voyage par exemple – un moyen rapide de la faire revivre est de la laisser tremper dans l’eau pendant quelques heures», explique Vickie Christensen, maître jardinière. «Beaucoup de plantes ressuscitent et changent d’apparence du tout au tout avec cette méthode», se réjouit-elle.

    Ensuite, «arrosez votre plante plus souvent et donnez-lui la même quantité d’eau à chaque arrosage», conseille Jennifer Morganthaler. «Assurez-vous de laisser à l’eau le temps de pénétrer les racines», ajoute-t-elle. Un humidimètre de terre peut vous aider à surveiller l’humidité du sol et à vous assurer que vous êtes sur la bonne voie pour votre plante.

     

     

    5 / 11

    Enlever les feuilles mortes pour faire revivre une plante morte.COINUP/GETTY IMAGES

    Enlever les feuilles mortes

    Les plantes qui se détériorent auront probablement des feuilles mortes et vous devrez vous en débarrasser. Soyez impitoyable: si les feuilles sont complètement brunes, elles tomberont d’elles-mêmes; vous devriez plutôt concentrer tous vos efforts sur les nouvelles pousses.

    Pour enlever les feuilles mortes, coupez-les avec un sécateur ou une paire de ciseaux. Vous pouvez aussi pincer doucement les feuilles mortes du bout des doigts. En règle générale, elles se détachent facilement de la tige, mais si vous devez tirer dessus, utilisez une paire de cisailles.

     

     

     
    6 / 11

    Fleurs et Plantes - 2:  Comment faire revivre une plante morte en 10 étapes simples

    Tailler les tiges

    «Taillez les feuilles mortes, mais enlevez également les morceaux morts de la tige», rappelle John Valentino. «Vous voulez en quelque sorte garder les parties les plus saines de la plante, mais si les tiges sont mortes, laissez-en au moins deux pouces au-dessus de la terre», conseille-t-il.

    C’est aussi le bon moment pour changer de terre, voire de pot. Jennifer Morganthaler recommande de rempoter la plante dans un récipient ou un pot plus grand pour le moment. Et soyez prévenus: vous ne verrez probablement pas de changement pour le mieux tout de suite. Selon la plante, cela peut prendre quelques semaines ou plus jusqu’à ce qu’elle regagne dans un meilleur état de santé.

     

     

    7 / 11

    Ajuster l'éclairage pour faire revivre une plante morte.CHRIS MCLOUGHLIN/GETTY IMAGES

    Ajuster l’éclairage

    Que la lumière soit – ou peut-être pas autant! L’éclairage est un facteur important pour la santé de vos plantes d’intérieur, vous devrez donc vous assurer que votre variété reçoit la quantité optimale. Une fois que vous savez si votre plante d’intérieur préfère le plein soleil, le soleil partiel, la lumière directe du soleil ou la lumière indirecte du soleil, vous pouvez la déplacer dans une zone plus appropriée de votre maison. «Si votre plante ne reçoit pas assez de lumière, déplacez-la tout simplement», déclare Vickie Christensen. Avec ce simple ajustement, selon l’état de votre plante, elle pourrait se redresser bien plus rapidement que ce que vous croyez.

     

     

     
    8 / 11

    Déterminer son besoin d'humidité pour faire revivre une plante morte.DELMAINE DONSON/GETTY IMAGES

    Déterminer si la plante a besoin de plus d’humidité

    Si votre plante vient des tropiques, elle meurt peut-être d’envie de retourner dans ce type d’environnement. Bien que la quantité d’humidité dépende de la plante, certains indicateurs montrent qu’une plante peut avoir besoin de plus d’humidité dans l’air.

    «Si l’humidité est trop faible, la plante peut montrer des signes de flétrissement et de brunissement. Si plus d’humidité est nécessaire, essayez de vaporiser régulièrement vos plantes ou de les regrouper pour aider à augmenter l’humidité dans l’air», explique Jennifer Morganthaler.

    Bien sûr, un taux d’humidité trop élevé peut aussi s’avérer nocif pour certaines plantes. «Si l’humidité est trop élevée, la plante peut développer de la moisissure, des infections fongiques et des feuilles jaunes», explique Jennifer Morganthaler.

    En général, les plantes aux feuilles plus épaisses et plus cireuses tolèrent mieux l’air sec; heureusement c’est la situation dans la plupart de nos maisons, surtout en hiver à cause du chauffage. Pourtant, ajoute Vickie Christensen, «bien que les plantes d’intérieur aient été acclimatées à la vie à l’intérieur et n’aient pas nécessairement besoin de conditions très humides, la majorité n’aiment pas être placée à côté d’un radiateur ou d’une bouche d’aération, car cela peut être trop sec pour elles», souligne-t-elle.

     

     
    9 / 11

    Donner des nutriments supplémentaires pour faire revivre une plante morte.PEKIC/GETTY IMAGES

    Donner des nutriments supplémentaires

    Nourrir votre plante est particulièrement important pendant les saisons de croissance du printemps et de l’été. Une plante mal nourrie aura des tiges faibles ou des feuilles décolorées, explique John Valentino. Pour faire revivre une plante mourante, vous aurez donc besoin de compost ou d’engrais.

    Pour tous les types de plantes, vous pouvez vous procurer un engrais organique tout usage, ou encore, de l’engrais liquide qui ne contient que des ingrédients organiques et aucun produit chimique de synthèse.

    Le simple fait de rempoter votre plante peut l’aider. «La terre peut s’épuiser en nutriments avec le temps, donc rempoter toutes ses plantes aux 2 ou 3 ans est toujours une bonne idée», déclare Vickie Christensen.

    Si, toutefois, votre plante est en vraiment mauvais état, elle est probablement déjà en état de choc et plus susceptible aux problèmes. Il faudra donc commencer lentement; vous ne voudrez pas faire un certain nombre de changements soudains en même temps et risquer de la tuer pour de bon.

    «La plupart des plantes se portent mieux avec un peu d’engrais, généralement une ou deux fois par mois, pendant la saison de croissance», rappelle Vickie Christensen.

     

     

    10 / 11

    Attendre au moins un mois pour faire revivre une plante morte.KIHWAN KIM/GETTY IMAGES

    Attendre au moins un mois

    Il peut être facile de perdre espoir quand il semble que vos efforts ne portent pas leurs fruits. Mais rappelez-vous: il a fallu un certain temps pour lui faire du mal, et il faudra un certain temps pour la soigner. La clé est d’être patient.

    Continuez à vous occuper de votre plante pendant quelques semaines, puis réévaluez la situation. «Une fois que vous avez mis en place des actions pour faire revivre une plante mourante, cela peut prendre jusqu’à un mois avant de commencer à voir une amélioration ou une nouvelle croissance, alors n’abandonnez pas trop tôt», précise John Valentino. Vous aurez peut-être besoin de temps afin de déterminer le problème exact et donc la bonne solution. Le processus de guérison peut donc prendre plus de temps que prévu.

     

     

    11 / 11

    Si vous avez tout essayé pour faire revivre une plante morte, placez-la dans un bac à compost.CATHERINE MCQUEEN/GETTY IMAGES

    Dans le bac à compost…

    Si vous avez tout essayé, y compris attendre au moins un mois, et que votre plante n’a fait aucun progrès, il est possible qu’il soit temps de s’en procurer une nouvelle. Mais au lieu de jeter votre plante morte à la poubelle, placez-la dans un bac à compost.

    Lorsque vous compostez vos plantes, même si elles sont mortes, les restes peuvent être transformés en un compost riche en nutriments qui agit comme un engrais naturel qui peut profiter à vos autres plantes d’intérieur ou à votre jardin. Votre plante morte peut donc bénéficier d’une nouvelle vie et contribuer à la santé de vos autres plantes tout en aidant l’environnement.

     

    N'oubliez pas que si vous le voulez vous

    pouvez vous inscrire à ma newsletter,

    c'est gratuit!!!

     

    Fleurs et Plantes - 2:  Comment faire revivre une plante morte en 10 étapes simples

     

     

    Fleurs et Plantes - 2:  Comment faire revivre une plante morte en 10 étapes simples

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Fleurs et Plantes - 2:  Plantes médicinales - Une pharmacie dans le jardin (2 pages)

     

     

    Fleurs et Plantes - 2:  Plantes médicinales - Une pharmacie dans le jardin (2 pages)

     

     

     

    Fleurs et Plantes - 2:  Plantes médicinales - Une pharmacie dans le jardin (2 pages)

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    11 plantes antiparasitaires pour

    votre jardin

    Certaines plantes antiparasitaires font office d’insectifuges dans le jardin. En voici quelques-unes qui vous aideront à tenir les insectes au loin.


    1 / 11
    Utilisez la lavande comme plante antiparasitaire pour votre jardin.TAMI ANN WILCOX/SHUTTERSTOCK

    La lavande pour une belle pelouse

    Connue pour éloigner les puces et les moustiques, la lavande parfume votre jardin et peut même être utilisée de plusieurs autres façons.


    2 / 11
    La consommation de basilic peut diminuer la mauvaise haleine.NIKA ART/SHUTTERSTOCK

    Du basilic dans la cour et la maison

    Le basilic éloigne les moustiques et les mouches. Il peut non seulement être cultivé dans le jardin, mais aussi en pot dans la maison. Avoir toujours un plant de basilic dans sa cuisine permettrait d’éloigner les petites mouches à fruits. 


    3 / 11
    Cultivez l'ail comme plante antiparasitaire pour votre jardin.HULABEAR/SHUTTERSTOCK

    Cultiver l’ail

    Rien de tel, en cuisine, que d’utiliser l’ail de son propre jardin! Surtout quand on sait que c’est aussi un excellent moyen de repousser les scarabées japonais…


    4 / 11
    Utilisez le fenouil comme plante antiparasitaire pour votre jardin.NNATTALLI/SHUTTERSTOCK

    Du fenouil contre les escargots

    Personne n’aime retrouver des limaces et des escargots dans son jardin. Le fenouil est un répulsif naturel qui connaît aussi de nombreuses utilisations en cuisine.


    5 / 11
    Utilisez de la citronnelle comme plante antiparasitaire pour votre pelouse.WASANAJAI/SHUTTERSTOCK

    Tapisser sa pelouse de citronnelle

    Les moustiques peuvent ruiner une soirée de plein air. N’hésitez pas à planter de la citronnelle dans votre cours, car son parfum est censé être un dissuasif naturel contre les moustiques.


    6 / 11
    Utilisez le souci comme plante antiparasitaire pour votre jardin.MILART/SHUTTERSTOCK

    Le souci contre les moustiques

    Une autre jolie façon d’éloigner les moustiques: en cultivant le souci des jardins! Cette charmante fleur existe dans une variété de couleurs et de tailles différentes.


    7 / 11
    Utilisez la menthe comme plante antiparasitaire pour votre jardin.AILIN1/SHUTTERSTOCK

    Plusieurs façons de profiter de la menthe

    Délicieuse et à croissance rapide, la menthe repousse une multitude d’insectes, y compris les moustiques. Vous pouvez également garder un plant de menthe à l’intérieur, pour les parasites qui se sont frayé un chemin jusque dans votre maison… 


    8 / 11
    Utilisez les chrysanthèmes comme plantes antiparasitaires pour votre jardin.IRINA MALIKOVA/SHUTTERSTOCK

    Les chrysanthèmes: ravissant répulsif

    Jolis et puissants contre les ravageurs, les chrysanthèmes éloignent certains des insectes les moins aimés, notamment les moustiques, les cafards, les coléoptères, les tiques et les poissons d’argent!


    9 / 11
    Utilisez les alliums comme plantes antiparasitaires pour votre jardin.OXANA DE RIDDER/SHUTTERSTOCK

    Protégez ses légumes avec des alliums – ou ail d’ornement

    Les insectes sont souvent attirés par les tomates fraîches, les concombres, et autres légumes alléchants. C’est ici que les alliums deviennent intéressants. Car en plus d’être décoratifs, ils éloignent les vers du chou, les mouches des carottes, les limaces et les autres insectes qui se régalent de ce que vous cultivez.


    10 / 11
    Utilisez les pétunias comme plantes antiparasitaires pour votre jardin.MAYA AFZAAL/SHUTTERSTOCK

    Dynamiser son jardin avec les pétunias

    Non seulement les pétunias sont lumineux, beaux et faciles à entretenir, mais ils repoussent les pucerons des autres plantes. C’est l’occasion de profiter de leur beauté… et d’un jardin sans ces bestioles indésirables.


    11 / 11
    Utilisez les pièges à mouche vénus comme plantes antiparasitaires pour votre jardin.JOHNY LATYSHEV/SHUTTERSTOCK

    La Dionée ou «attrape-mouche de Vénus»

    Plantez des «attrape-mouches de Vénus» à l’extérieur et disposez-en quelques pots à l’intérieur. Elles ne sont pas seulement amusantes à regarder, mais elles aiment bien piéger les mouches et les fourmis dans leurs petites «mâchoires».

     

    Fleurs et Plantes - 2:  11 plantes antiparasitaires pour votre jardin

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    9 espèces de plantes étranges

    Mère Nature a donné vie à certains des plus étonnants et inhabituels organismes qui soient et quand il est question de nos amis à feuilles et à racines, on trouve des espèces assez incroyables. Voici un aperçu de 9 espèces végétales vraiment étranges.


    1 / 10 

    Le monde est peuplé de plantes uniques et magnifiques.

    Crédit photo: Thinkstock


    2 / 10

    1. La Dionée attrape-mouches

    1. La Dionée attrape-mouches

    Comme bien d’autres plantes, la dionée attrape-mouches se nourrit de gaz dans l’air et de nutriments dans le sol. Toutefois, en raison d’un sol plutôt ingrat, ces plantes obtiennent une grande part de leurs éléments nutritifs en mangeant des insectes vivants. Comment? Les feuilles de la dionée sont constituées de poils courts et raides appelés poils déclencheurs ou sensibles. Quand un insecte touche ces poils, les 2 lobes des feuilles se referment en moins d’une seconde, piégeant tout ce qui est à l’intérieur.


    3 / 10

    2. La Rafflesia Arnoldii

    2. La Rafflesia Arnoldii

    Aussi appelée « fleur-cadavre » en raison de l’odeur de pourriture fétide qui s’en dégage, la rafflésie est connue pour avoir la plus grande fleur simple de la planète. L’une de ces fleurs peut atteindre un diamètre de 1 m (3,3 pi) et peser jusqu’à 11 kg (24 lb). Sa fleur ne dure que de trois jours à une semaine.


    4 / 10

    3. L'Euphorbia Obesa

    3. L’Euphorbia Obesa

    Aussi appelée « baseball plant » pour sa forme similaire à une balle, cette plante est originaire d’Afrique du Sud, mais a presque disparu à cause de la surexploitation et de la cueillette sans replantation. Comme toutes les euphorbes, sa sève est toxique et elle peut s’élever jusqu’à 20 cm (8 po), bourgeons compris, alors que le bulbe peut atteindre un diamètre de 10 cm (4 po).


    5 / 10

    4. L'Arum titan

    4. L’Arum titan

    Le pic proéminent situé au cœur de la plante produit une odeur semblable à celle de poissons ou d’animaux en décomposition, ce qui attire les insectes (comme la Rafflésia Arnoldii). L’arum titan a une espérance de vie d’environ 40 ans et fleurit à l’orée des forêts tropicales, les plus sauvages poussant dans les forêts tropicales équatoriales de Sumatra, en Indonésie.


    6 / 10 

    5. Le Mimosa Pudica

    5. Le Mimosa Pudica

    Originaire d’Amérique du Sud et d’Amérique Centrale, cette plante est étrange en raison de sa sensibilité au toucher. Lorsqu’on touche les feuilles composées de celle qu’on surnomme « la sensitive », elles se plient vers l’intérieur, se fanent ou tremblent avant de rouvrir quelques minutes plus tard. On ne sait pas exactement pourquoi le mimosa pudica agit ainsi, mais de nombreux scientifiques pensent que la plante utilise sa capacité de rétraction pour se défendre contre les prédateurs.


    7 / 10 

    6. Le « petit ermite » du Mexique

    6. Le « petit ermite » du Mexique

    Un seul spécimen de cette plante avait été trouvé au Mexique en 1985, mais on ne l’avait pas revu jusqu’à ce qu’un botaniste de Saint-Louis, George Yatskievych, et son collègue, ne la retrouve en avril 2008 dans une pinède de chênes des montagnes du Mexique. Il s’agit d’une plante parasite brun-orangé qui a une grappe de fleurs denses en forme de pomme de pin, une tige charnue comme une branche de céleri juteuse et qui tire sa subsistance des autres plantes. 


    8 / 10 

    7. La Nepenthes Attenboroughii

    7. La Nepenthes Attenboroughii

    Aussi appelée sarracénie pourpre dévoreuse de rongeurs, cette plante compte parmi les plus importantes de toutes les plantes carnivores et l’on croit que c’est le plus grand arbuste consommateur de viande au monde, capable de dissoudre des rats avec ses enzymes acides. Les scientifiques l’ont trouvé sur le mont Victoria, aux Philippines et l’ont nommé d’après Sir David Attenborough, le célèbre producteur de films naturalistes.


    9 / 10 

    8. Les Stapelia

    8. Les Stapelia

    Aussi appelé « Star Flower », par les anglophones, le genre stapelia est composé d’environ 40 espèces qu’on retrouve principalement en Afrique du Sud. La plupart des fleurs de stapelia sont nettement poilues, ont une curieuse texture et il semble qu’elles aient, elles aussi, une odeur désagréable comme de la viande en décomposition.


    10 / 10 

    9. L'Hydnora Africana

    9. L’Hydnora Africana

    La majeure partie de la plante pousse sous terre, sauf la fleur géante et charnue qui émerge au-dessus du sol et émet une odeur d’excréments pour attirer ses pollinisateurs naturels, les stercoraires ou bousiers et les nécrophores.

     

    Fleurs et Plantes - 2:  9 espèces de plantes étranges

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique