•  

     

     

    Quelle est la durée de vie d’un

    moustique?

     

    Malgré tous les plaisirs qui viennent avec l’été, c’est aussi LA saison des maringouins. Savoir quelle est la durée de vie d’un moustique peut vous aider à traverser les soirées d’été les plus «piquantes».

     

    Quelle est la durée de vie d’un moustique?GROOVEZ/SHUTTERSTOCK


    Rien de plus désagréable que de passer du temps à l’extérieur et de réaliser tout à coup en rentrant que vous avez de grosses démangeaisons à cause des piqûres de moustiques. Ça peut même sembler inévitable que ces derniers jettent leur dévolu sur vous pendant l’été!

    Si vous croyez avoir essayé tous les chasse-moustiques qui existent ou utilisé tout ce qui peut les repousser, il semble bien que ces insectes piqueurs ne s’en iront pas comme ça. Heureusement pour vous, ils vont et viennent au gré des saisons, mais le problème n’en demeure pas moins récurrent.

     

    Piqûres et… progéniture

    Si vous vous demandez quelle est la durée de vie d’un moustique, c’est probablement parce que vous venez de vous faire piquer une fois (ou plusieurs fois). En fait, certaines personnes attirent davantage les moustiques que d’autres. Pour couronner le tout, sachez qu’après la piqûre d’un moustique femelle – c’est-à-dire l’action de se nourrir de votre sang ou de celui de quelqu’un d’autre –, il pond ses œufs dans un endroit propice aux inondations ou dans de l’eau stagnante, selon des spécialistes en gestion parasitaire chez Terminix. C’est le début du cycle de vie des nouveaux moustiques. 

     

    Pour en savoir plus sur le cycle de vie des moustiques

    Selon l’Environmental Protection Agency (EPA), ça peut prendre au moustique de quatre jours à quatre semaines pour devenir un adulte. Les œufs de moustiques vont éclore dans l’eau et produire ce qu’on appelle une larve. La larve vit et s’alimente dans l’eau, puis se transforme à la troisième phase de son cycle de vie en chrysalide. La chrysalide vit dans l’eau, mais ne s’y alimente pas.

    La réponse à la question sur la durée de vie des moustiques varie selon le temps qu’il faut au moustique adulte pour sortir de son cocon – durée qui dépend de la température de l’eau, de la nourriture et de l’espèce de moustique en question. Une fois libéré du cocon, il est prêt à voler et, par le fait même, à venir perturber votre prochain barbecue, pique-nique ou jogging matinal…

     

    Mais combien de temps les moustiques vivent-ils exactement?

    Selon l’American Mosquito Control Association (AMCA), la durée de vie de ces insectes varie vraiment en fonction de l’espèce, la majorité des femelles matures vivant seulement deux à trois semaines. Cela dit, d’autres espèces sont reconnues pour survivre jusqu’à six mois dans des garages ou des greniers, par exemple. 

     

    Protégez-vous de ces bestioles

    La réponse à la question de la durée de vie des moustiques revient ultimement à nous, leurs victimes, et à notre manière de nous protéger de leurs piqûres. Sans notre sang dont ils se nourrissent, les moustiques meurent. Assurez-vous donc d’éliminer toute source d’eau stagnante (pensez à la toile de piscine et aux gouttières obstruées) où les œufs de moustiques se transforment en insectes matures.

     

    Insectes 2:  Quelle est la durée de vie d’un moustique?

     

    Insectes 2:  Quelle est la durée de vie d’un moustique?

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le criquet : Un fléau pour les cultures

     

    En 873, une invasion de criquets migrateurs dévaste l’Italie, la Gaule et la Germanie. Les moines des couvents carolingiens ont laissé des témoignages sur la catastrophe.
    Aujourd’hui encore, la lutte contre le criquet pèlerin et le criquet migrateur reste d’actualité. Les incursions cycliques de cet insecte font peser une réelle menace, notamment sur les populations du Sahel.

     

     

    Le criquet migrateur

     

    Il existe plusieurs espèces de criquets, aux aires de reproduction et aux voies de migration distinctes.
    Le criquet migrateur (Locusta migratoria) a été l’objet des frayeurs du monde carolingien. Connus depuis l’Antiquité, les vols de criquets causent périodiquement de terribles ravages. Des arbres cassent sous leur poids. Ils rasent des milliers de km² de cultures. On cite l’exemple de certains de ces vols qui auraient détruit plus de 60 000 tonnes de céréales.

     

    Criquet migrateur

    Criquet migrateur. By Valter Jacinto

     

    Ce criquet peut atteindre 60 mm de long.

    L’homme est longtemps resté désarmé devant ce phénomène. C’est seulement vers 1930 qu’on a découvert la biologie de cet insecte.
    On a pu alors limiter les dégâts que les criquets migrateurs infligent dans les régions tropicales de l’Afrique.

    Normalement, les criquets mènent une vie solitaire et sont tout à fait inoffensifs. Ils se réunissent seulement pour s’accoupler. Mais, dans certains cas, sous l’influence du temps, ou parce qu’ils sont trop nombreux, les criquets changent de comportement.

     

    Criquet migrateur

    Criquet migrateur. By eNil

     

    Ils restent ensemble et leur nombre augmente encore. Ils se mettent à pondre des milliers d’œufs.
    Ceux-ci sont déposés dans le sol, dans des coques de 4 à 5 cm de long dont le haut est fermé pour empêcher qu’ils se dessèchent.
    Bientôt des petits criquets grouillent en masses compactes. Après 30 à 40 jours, ils s’envolent tous en même temps en grandes nuées.
    Ils peuvent ainsi parcourir 1 500 à 5 000 km avant de s’abattre sur des cultures et de tout dévorer en quelques jours.

     

    Le criquet pèlerin

     

    Ce criquet constitue l’espèce la plus redoutable. Vivant en bordure des déserts africains (Sahara, Libye, Somalie) ou asiatiques, c’est lui qui a dévasté l’Egypte pharaonique.
    A la fin de l’été, les nuages amoncelés au sud des déserts poussent les criquets vers le nord, où s’effectuent les pontes et les éclosions de larves, au printemps suivant.
    Tunisie, Maroc et Algérie en subissent les invasions depuis plusieurs siècles.

     

    Invasion de criquets

     

    Essaim de criquets qui s'abattent sur un village. Illustration hongroise (Domaine public)

     

    En 1986 et en 1988, des criquets partis du Sahel ont gagné le Maroc à la faveur des pluies d’automne nécessaires à la reproduction des essaims.
    Chose extraordinaire, les criquets, poussés par un cyclone tropical, et par des alizés, ont traversé l’Atlantique sur 4 500 à 5 000 km et ont atterri, au bout d’une semaine, dans les îles des Caraïbes, en Guyane et au Venezuela.
    Le criquet pèlerin ou locuste ou grégaire (Shistocera gregaria) consacre son existence à se nourrir et à se reproduire. Il n’a aucun prédateur naturel.

     

    Criquet

     

    Le criquet est la proie d'autres insectes, d'oiseaux et de petits carnivores. By Lida Rose

     

    Les annales historiques mentionnent plusieurs invasions de criquets. En 873, les annales mentionnent leur présence continuelle pendant 2 mois en Franconie. Lors de leurs assauts répétés, les insectes ont dévoré moissons, arbres et herbes. Ils s’en sont même pris, au 13e siècle, aux chevaux et autres ruminants paissant dans les champs.

    En 1866, en Algérie, une invasion a provoqué la famine. Environ 500 000 personnes sont mortes.

     

    Sauterelle ou criquet ?

     

    Le caractère essentiel, découvert en 1921, est que le même insecte adopte des formes différentes selon qu’il est en « phase solitaire » ou en « phase grégaire ».
    Au cours de la première phase, il s’agit de la sauterelle verte, bien connue, inoffensive et statique.
    Lors de la seconde phase, l’insecte précédent se mue, au contact de congénères, et en peu de générations, en un criquet noir, plus gros, affamé et armé pour dévorer et voler loin.

     

    Criquet

      

    Le criquet est, comme la sauterelle, un insecte sauteur. By H Vargas

     

    Des conditions optimales de température, entre 20°C et 25°C, d’hygrométrie (humidité relative de 70%), de végétation et de nature des sols, permettent cette redoutable transformation.

    Quand la pluviométrie est favorable, le risque de regroupement en essaim s’intensifie. Des pluies bien réparties permettent à la végétation de se développer. Les criquets se réunissent autour de ce garde-manger. Cette proximité favorise les accouplements.

     

    Accouplement de criquets

     

    Accouplement entre deux criquets. By Tanaka Juuyoh

     

    Le criquet est, comme la sauterelle, un insecte sauteur. On peut le distinguer car ses antennes sont toujours plus courtes que le corps. Il possède une paire d’ailes postérieures membraneuses protégées par une paire d’ailes antérieures coriaces.

     

    criquet

     

    En principe, le criquet ne vole pas sur de grandes distances. © dinosoria.com

     

    Toutefois, chez la plupart des espèces, à part le criquet migrateur et pèlerin, ses ailes ne lui permettent pas de voler sur de grandes distances.

     

    Fiche technique

    Ordre : Orthoptères
    Sous-ordre : Coelifères
    Famille : Acrididés


    Développement : après 4 à 6 mues, chaque larve se transforme en petit criquet. La métamorphose est incomplète c’est-à-dire qu’il n’y a pas de stade nymphal
    Son : le criquet stridule. Ce bruit est produit par le frottement des pattes postérieures sur les ailes
    Vitesse : en vol, le criquet migrateur se déplace à la vitesse de 3 à 20 km/h
    Longévité: Entre 8 mois et 2 ans seon les espèces

    Le criquet : un véritable fléau actuel

    Chaque année, à l’approche de l’été, l’angoisse s’installe dans les pays du Sahel (Mauritanie, Niger, Sénégal, Mali …) mais également le Maroc ou la Libye.


    En 2004, les criquets pèlerins ont détruit jusqu’à 50% de la production céréalière dans certains pays.

     

    Invasion de criquets en Afrique

      

    Une nuée de criquets s'abattant au Sénégal. By Yaxzone

     

    Des essaims peuvent compter des dizaines de millions d’individus et occuper plusieurs centaines de mètres carrés.
    Le désastre est d’autant plus important qu’un criquet pèlerin peut avaler son propre poids de nourriture par jour ce qui représente cent tonnes de végétaux pour un essaim de cinquante millions d’individus.
    Leur voracité n’a pas de limite et on a pu observer certains essaims consommer la laine sur le dos des moutons et même des bâches en plastique.

     

    Des pays en proie à la famine

     

    Ces invasions ont de graves conséquences sur les populations locales. Beaucoup souffrent de famine à la suite des récoltes catastrophiques.
    De plus, le bétail est privé d’une bonne partie de son alimentation habituelle.

     

    Criquet

      

    Le criquet stridule. Ce bruit est produit par le frottement des pattes postérieures sur les ailes. By Yaxzone

     

    Les pays concernés sont démunis face à ce fléau. Les quelques moyens dont ils disposent sont très dérisoires.
    Il faudrait pouvoir acheter des insecticides en grande quantité, des équipements de pulvérisation mais aussi former des spécialistes.
    Malheureusement, ces pays comptent parmi les plus pauvres de la planète. Par exemple, en 2004, trois millions cinq cent mille hectares auraient dû être traités ce qui représente un investissement de cent millions de dollars.

     

    Les mesures de prévention

     

    Cette prévention passe par une plus grande solidarité internationale. Le Cirad et la FAO ont mis en place un programme qui permet de surveiller les aires d’origine des invasions. En cas de regroupement, il faut détruire aussitôt les premiers essaims sur leur lieu d’envol.

    La surveillance par satellite permet d’observer plus facilement les foyers d’origine.

     

    Criquet

     

    Un criquet peut faire des bonds 20 fois plus haut que sa hauteur. By Zarastardust

     

    Cette prévention a déjà donné quelques résultats positifs ce qui est très encourageant.

    Le problème qui se pose actuellement est l’utilisation de manière intensive des insecticides. La sécurité des consommateurs peut en être menacée.
    Des chercheurs ont pour mission de trouver des produits à base de champignons entomopathogènes qui stoppent la croissance des larves. Il faudra attendre encore plusieurs années pour que ces produits naturels soient distribués en quantité suffisante en Afrique.

    V.Battaglia (5.07.2005)


    Références

    Insectes, araignées et autres arthropodes terrestres, G. McGavin, Editions Bordas
    La grande encyclopédie des insectes. Editions Gründ 1989

     

    Insectes 2:  Le Cricket - Un fléau pour les cultures

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Coccinelle

     

    Très gourmande de pucerons, la coccinelle est un insecte populaire qui rend de précieux services aux agriculteurs.

    Tout le monde connaît la coccinelle, la bête à bon Dieu, comme on la nomme familièrement tant cet insecte est utile.
    Il existe environ 5 000 espèces de coccinelles. On les trouve dans le monde entier. Une centaine d’entre elles vivent en France et en Europe.

     

     

     

    Portrait de la coccinelle

     

    Les coccinelles sont de petits coléoptères dont le corps mesure de 1 à 9 mm. De forme arrondie et aux pattes courtes, elles sont marquées de taches ou de points noirs ou blancs selon les espèces. Les variations de couleur sont fréquentes.
    Les espèces sont souvent nommées d’après leur nombre de points.

     

    Coccinelle

     

     

    La coccinelle régule les populations de pucerons. By Pug Father

     

    On trouve ainsi des coccinelles à 2, 5, 7, 10, 14, 22 et même 24 points.

     

    Coccinelle attaquée par une araignée

    Les coccinelles sont la proie d'autres insectes. By Strange Ones

     

    On pense que leurs couleurs vives, très visibles dans la nature, servent à avertir les oiseaux que les coccinelles ne sont pas comestibles. En effet, ceux-ci seraient prévenus que la coccinelle peut exsuder de l’articulation de ses pattes un liquide fétide. Ce liquide jaune orangé ne repousse cependant pas tous les prédateurs.

     

    Coccinelle

    La coccinelle est solitaire sauf, pour certaines espèces, pendant la période d'hivernation. By Peasap

     

    Beaucoup d’espèces de coccinelles hivernent collectivement en pleine nature ou dans les habitations, et elles émergent pour pondre au printemps. C'est le seul moment où ces insectes manifestent de la sociabilité. Ces colonies peuvent comporter 20 à plus de 100 individus serrés les uns contre les autres.

     

    Coccinelle en été

    Les coccinelles ont colonisé tous les continents. By Shikeroku

     

    Il ne faut pas se fier à l’apparence sympathique de cet insecte. Dans leur monde miniature, les coccinelles et leurs larves sont de véritables ogres.
    Elles font une grande consommation de pucerons et de cochenilles, insectes qui s’attaquent aux cultures.
    Leur appétit ne connaît aucune limite. On estime qu'une coccinelle mange environ 3 000 pucerons au cours de sa courte vie.

     

    Coccinelle qui mange

    La coccinelle possède un solide appétit. By Anderson Mancini

     

    Elles rendent donc de précieux services aux jardiniers.

    On élève même certaines d’entre elles pour les relâcher au moment propice sur les végétaux attaqués par les insectes nuisibles.
    Ainsi, on lutte efficacement contre les cochenilles de l’oranger. Aphidecta obliterata a été importée en Allemagne et aux Etats-Unis pour lutter contre les chermès (pucerons) du genre Adelges.

     

    Coccinelles qui attaquent une limace

    Ces coccinelles attaquent une limace. By Jurvetson

     

    La coccinelle à deux points (Adalia bipunctata) présente deux colorations très différentes. La plus commune a les élytres (ailes antérieures) rouges avec deux taches noires; l'autre a les élytres noirs avec sur chacun deux ou trois taches rouges.

    Cette coccinelle est très appréciée pour lutter contre les pucerons des cerisiers.

     

    Coccinelle noire

    La mortalité des hibernantes est plus élevée chez les sujets noirs. By Keven Law

     

    Une coccinelle vit environ un an. Elle vole mais se débrouille également très bien pour marcher.

    La coccinelle à sept point (Coccinella septempunctata) est très commune en Europe. C'est l'espèce la plus connue et la plus abondante. Elle mesure 6 à 8 mm de long. Au printemps, elle pond de petits œufs jaunâtres qu’elle dépose en grappes parmi les pucerons des rosiers ou d’autres plantes.

     

    Coccinelle a sept points

    Coccinelle à sept points. By Gerald Yuvallos

     

    Les larves éclosent quelques jours plus tard. D’abord noires, elles deviennent grises avec des taches jaunes ou rougeâtres.
    Après une chasse active aux pucerons, les larves se fixent sous des feuilles et se transforment en nymphes.
    L’adulte éclôt une semaine plus tard.

     

    La reproduction de la coccinelle

     

    Chez les insectes à métamorphoses complètes, comme chez la coccinelle, les larves ont un aspect différent de celui des adultes.
    Les larves mangent sans arrêt et muent plusieurs fois avant la dernière mue larvaire. Puis, elles cessent de s’alimenter et cherchent un site convenable pour se nymphoser.

     

    Coccinelle sur la plage

    Une coccinelle sur une plage. By Yamiq

     

    Chez la nymphe, le tissu larvaire se réorganise pour donner un adulte.

    Accouplement : Pendant la période de reproduction, la femelle émet une certaine odeur pour attirer les mâles. Le mâle monte sur la femelle lors de l’accouplement. Le sperme peut être transféré très vite, mais, en restant longtemps, le mâle s'assure de la paternité et évite que d'autres mâles viennent s'accoupler avec cette femelle.

     

    Accouplement de coccinelles

    La femelle meurt peu de temps après avoir pondu ses oeufs. By Gilles San Martin

     

    Eclosion de la larve : Les œufs sont pondus en petits paquets sur les feuilles des plantes. La femelle meurt peu de temps après avoir pondu ses oeufs. Cette ponte varie de 3 à 50 oeufs environ. Après une semaine environ, les larves néonates éclosent. La larve a un goût détestable et n'a donc pratiquement aucun prédateur.

     

    Coccinelle

    La coccinelle vole, marche et est une excellente acrobate. By Wolfpix

     

    Dernier stade larvaire : La larve possède des épines et des verrues sur le corps ainsi que des pattes robustes. Une seule larve de coccinelle peut dévorer des centaines de pucerons durant son stade larvaire.

     

    Coccinelle en automne

    Une coccinelle vit environ un an. By James Jordan

     

    Nymphose : Au bout de quatre semaines environ, la larve mature se nymphose. Elle se fixe au verso d’une feuille et reste immobile.

     

    Coccinelle

    Coccinelle du genre PropylaeaBy Aussie Gall

     

    Naissance de l’adulte : Au bout d’une semaine environ, la nymphose est achevée. La cuticule se fend et l’adulte mou et pâle émerge.

    Les couleurs vivent et les points noirs apparaîtront au bout de deux jours.

     

    V. Battaglia (3.01.2006)

     

    Références

    Insectes, araignées et autres arthropodes terrestres, G. McGavin, Editions Bordas
    La grande encyclopédie des insectes. Editions Gründ 1989

     

    Insectes 2:  Coccinelles

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Bombyx du mûrier

    Ver à soie

     

    Trois espèces de papillons de la famille des Saturnidés sont élevées en captivité : le bombyx du mûrier, communément appelé ver à soie, le bombyx chinois et le bombyx japonais.
    Le bombyx du mûrier (Bombyx mori) est un animal dont l’existence est totalement artificielle.
    C’est l’animal domestiqué par excellence. Le jour où la soie naturelle n’intéressera plus l’homme, le ver à soie disparaîtra en quelques jours.
    Le ver à soie est originaire de Chine. Bombyx mori fait parti de l’ordre des Lepidoptera et de la famille des Bombycidae qui regroupe environ 100 espèces.

     

    5 000 d’exploitation du ver à soie

    L’industrie de la soie est née en Chine 2 700 ans avant notre ère avec l’élevage des premières chenilles du bombyx du mûrier.
    La technique d’élevage était tenue secrète et le commerce des œufs était puni de mort.

     

    Oeufs vers à soie

    Oeufs bombyx du mûrier. By dvd3141

     

    Il est vrai que la soie était un produit de luxe d’une grande valeur. En Chine ou en Corée, les chenilles sont toujours très appréciées comme met culinaire.

     

    Bombyx du murier en sauce

    Chrysalides de Bombyx mori en sauce. By Peter Garnhum

     

    C’est donc en fraude que plusieurs œufs et des graines de mûrier parvinrent en 555 à Constantinople.
    C’est à partir de là que l’Europe se dota de sa propre industrie.

    Louis XI développa la sériciculture française au 15e siècle. Les fermes d’élevage, appelées magnaneries, fleurirent dans la région lyonnaise jusqu’au 19e siècle.
    Malheureusement, les élevages furent décimés par la maladie du ver à soie.

     

    Usine de vers à soie

    Industrie du ver à soie. By kathrynaaker

     

    Louis Pasteur fit des recherches sur les principales maladies qui affectent le ver à soie : la muscardine, la pébrine, la flacherie.
    Grâce à lui, aujourd’hui, les graines (œufs) mises à l’incubation sont saines de toutes maladies, y compris héréditaires.

    Dans les années 30, les textiles synthétiques imposèrent à cette industrie traditionnelle une dure concurrence.
    Malgré tout, l’industrie du ver à soie se porte bien, notamment en Asie.

     

    Filer de la soie

    La plupart des chenilles peuvent produire et filer de la soie. Leurs glandes séricigènes sécrètent un liquide, qui expulsé par une filière située sous la tête, durcit au contact de l’air. Il se forme un fil de soie, souple, résistant et fortement adhésif.

     

    Ver à soie

    Elevage des vers à soie. By Wm Jas

     

    La soie du Bombyx mori est particulièrement appréciée car d’une grande qualité.

     

    Portrait du ver à soie

    Avec ses 3 mm de long à l’éclosion, la larve du bombyx du mûrier est notre plus petit animal domestique.
    D’une voracité impressionnante, cette minuscule chenille multiplie son poids en un mois par 9 000 pour atteindre 8 à 9 cm de long.
    La minuscule chenille poilue ne cesse de grandir pendant 42 jours en effectuant quatre mues.

     

    Bombyx mori

    Bombyx mori. By Juan Manuel Vivancos

     

    Gourmande de feuilles de mûrier que l’homme met à sa disposition, elle ne s’arrête de manger que lorsqu’elle atteint la taille de 5 à 9 cm.

     

    Ver à soie

    By Alberto

     

    La chenille s’isole alors dans un coin tranquille et commence à s’enrouler dans son cocon. Elle met environ 3 jours à faire son cocon. Ce cocon, d’un blanc jaune brillant, est fait d’un long fil de soie brute de plusieurs centaines de mètres que la chenille secrète par une ouverture située au-dessous de la bouche.

    La chenille va mettre 3 jours pour se transformer en chrysalide.

     

    Bombyx mori

    Bombyx mori. By Gianluigi Bertin

     

    Après environ 2 semaines, le papillon est formé et peut sortir. Mais, l’homme ne lui en laisse pas la possibilité. En effet, en fin de développement, les cocons sont ébouillantés afin de tuer le futur papillon dont la sortie romprait la continuité du fil de soie.

    Seuls des papillons soigneusement sélectionnés peuvent sortir avec comme seul objectif la reproduction.
    Le papillon adulte est blanc. Dès leur sortie, mâles et femelles s’accouplent.

     

    Papillon Bombyx mori

    Papillon Bombyx mori. By DavidHT

     

    On sépare alors les femelles que l’on dépose sur des morceaux de toile afin que la ponte commence.
    Cette ponte peut comporter jusqu’à 400 œufs également appelés graines.
    Les œufs sont ainsi conservés pour le futur élevage. Les œufs doivent être maintenus, pendant l’incubation, à une température constante de 21 à 23°C.

    C’est donc à partir du cocon que l’on peut fabriquer la soie. Il faut environ 11 kg de cocons frais pour obtenir 1 kg de soie filée.

     

    Classification: Animalia. Arthropoda. Insecta. Lepidoptera. Bombycidae. Bombyx

     

    V.Battaglia (19.06.2007). M.à.J 07.2013

     

    Références

    Insectes, araignées et autre arthropodes terrestres, George McGavin. Editions Bordas. La plus belle histoire des animaux, Editions Seuil. Insectes, éditions Proxima. Le Papillon, Collection Marshall Cavendish

     

    Insectes 2:  Bombyx du mûrier  - Ver à soie

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Blatte

    Cafard

    La blatte est mieux connue sous le nom de cafard ou cancrelat, surnommée coquerelle au Québec. Les blattes regroupent environ 4000 espèces réparties en 6 familles. La majorité des blattes sont tropicales. Moins d’un pour cent des blattes infestent les habitations humaines. Parmi les blattes qui fréquentent nos maisons, on trouve principalement la blatte germanique (Blattella germanica), la blatte américaine (Periplaneta americana), la blatte orientale (Blatta orientalis) et la blatte des meubles (Supella longipalpa).

     

    Caractéristiques des blattes

    C’est dans la famille des Blaberidae que l’on trouve les plus grosses espèces de blattes. Ces blattes géantes qui mesurent environ 6 cm de long et jusqu’à près de 10 cm pour les plus gros spécimens ne vivent que dans les régions tropicales. Certaines espèces servent d’ailleurs d’animaux de laboratoire.

    Il n’est bien sûr jamais très agréable d’avoir des cafards chez soi, d’autant plus que cet insecte a la fâcheuse habitude de se nourrir de nos détritus en véhiculant parfois des maladies. Cependant, dans leur environnement naturel, les blattes sont indispensables à l’équilibre du biotope.

    Les blattes représentent une survivance, apparemment sans grandes modifications, des insectes les plus primitifs. Elles existaient déjà à la fin de l’ère primaire.
    Il semblerait que l’origine des blattes remonte au Carbonifère, il y a environ 350 millions d’années.
    La plupart des espèces sont restées fidèles aux mœurs de leurs ancêtres. Ces derniers colonisaient alors les sols humides et chauds des vastes forêts tropicales de l’époque.

     

    Blatte

    Blatte. By Cyron

     

    Les blattes font partie de l’ordre des Dictyoptères.

    Leur forme ovale et leur corps plat leur permettent de s’introduire dans des fentes exiguës. Ces insectes ont d’ordinaire deux paires d’ailes. Chez la blatte germanique, les deux sexes possèdent des ailes, par contre la blatte orientale n’en possède pas. La blatte américaine possède, elle, des ailes antérieures coriaces.

     

    Blatte americaine

    Blatte américaine. By Destinys Agent

     

    D’une manière générale, les blattes sont avant tout des insectes terrestres mais elles peuvent également voler par temps chaud.

     

    Blatte

    Zoom sur l'anatomie d'une blatte américaine. By graftedno1

     

    De nombreuses blattes consomment des matières organiques allant de cadavres aux excréments d’animaux. Si elles sont charognards, elles ne sont pas cannibales.
    Elles détectent la présence des prédateurs grâce à leur sensibilité aux vibrations et sont capables de s’enfuir avec rapidité.

    Certaines espèces éjectent ou pulvérisent de substances toxiques sur leurs prédateurs entraînant une cécité temporaire.
    D’autres, comme la blatte siffleuse (Gromphadorhina portentosa) ont une autre technique défensive. Cette blatte effraie ses prédateurs en éjectant de l’air au travers de ses spirales ce qui produit un sifflement sonore.
    Cette grosse blatte vit à Madagascar.

     

    Blatte de Madagascar

    Blatte de Madagascar . By listentoreason

     

    Neostylopyga rhombifolia émet des substances chimiques qui sentent la poire, ce qui repousse les prédateurs.

    Sur les nombreuses espèces de blattes qui sont recensées, nous ne connaissons bien que quelques espèces dont notamment les fameux « cafards » qui hantent nos maisons.

    Les autres blattes sont beaucoup moins bien connues à part quelques espèces géantes comme Blaberus giganteus, d’Amérique tropicale qui dépasse les 10 cm de long.

     

    Blatte ou cafard

    Gros plan sur une blatte. By graftedno1

     

    Toutes les blattes aiment la chaleur. C’est pourquoi, celles qui ont été introduites dans nos régions se réfugient dans les maisons et les entrepôts.
    Ces espèces ont toutefois su s’adapter à un climat plus frais.

    Grégaires, ces blattes considérées comme des hôtes indésirables produisent une phéromone d'agrégation c’est-à-dire une substance odorante qui permet aux individus de rester groupés.

     

    Reproduction de la blatte

    Les femelles émettent des phéromones sexuelles pour les mâles. Ces derniers peuvent produire des sécrétions aphrodisiaques pour les femelles.
    L’accouplement a lieu dos à dos, le sperme étant transféré dans une poche.
    Les femelles pondent jusqu’à 40 œufs dans une oothèque cornée qui peut être collée sur le sol ou transportée par la femelle.

     

    Blatte

    Blatte de Madagascar. By Muffet

     

    Chez certaines espèces, la parade nuptiale implique l’émission de sons. Les femelles peuvent produire jusqu’à 50 oothèques contenant chacune de 12 à 14 œufs.

    D’une manière générale, les femelles sont très fécondes. Chez les Blattellidae, une femelle peut se reproduire 5 ou 6 fois par an avec 40 œufs à chaque fois.

    Chez la blatte orientale, notre cafard, la période de la ponte commence au mois d’avril. La femelle fécondée voit l’extrémité de son abdomen se transformer et se dilater pour laisser peu à peu apparaître une oothèque contenant les œufs.
    Après quelques jours, elle se détache de l’abdomen de la femelle.

     

    Blatte géante

    Blatte de belle taille. By Sandstep

     

    La blatte américaine n’abandonne pas ses œufs au sol mais aménage une cavité dans laquelle elle dissimule sa ponte. Elle recouvre ensuite la cavité de divers matériaux « collés » entre eux grâce à sa salive gluante.

     

    Quelques espèces de blattes

    La blatte des bois (Ectobius sp.) vit principalement dans les forêts tropicales mais on la trouve aussi dans les forêts tempérées.
    Dans nos régions, une dizaine d’espèces a colonisé les forêts. Ce sont des espèces de petite taille, 8 à 15 mm, qui vivent au sol.
    Elles sont nocturnes et très discrètes.

     

    Blatte des bois

    Blatte Ectobius sp. By Ombrosoparacloucycle

     

    La blatte orientale (Blatta orientalis) est une espèce qui infeste les maisons. Comme beaucoup de blattes, elle s’est répandue à travers le monde en voyageant à bord des navires.
    Elle a très mauvaise réputation du fait qu’elle détériore tout ce qu’elle trouve par ses excréments et sa salive nauséabonde.
    Il n’est pas prouvé qu’elle peut transmettre des maladies à l’homme.
    Ce cafard ne sort pratiquement jamais en plein air, préférant l’obscurité et les endroits chauds.

     

    Blatta orientalis

    Blatta orientalis. By fturmog

     

    La blatte américaine (Periplaneta americana) est souvent utilisée en laboratoire car son élevage est facile. Originaire d’Afrique, on la rencontre aujourd’hui partout dans le monde. Elle mesure de 28 à 45 mm et manifeste un début de comportement social.
    Par exemple, une blatte dérangée avertit ses congénères par la sécrétion de produits odorants. Elle peut également produire des sons d’alerte en frottant les élytres contre les éperons terminaux des tibias.

     

    Blatte americaine

    Blatte américaine. By Eran Finkle

     

    La blatte germanique (Blattella germanica) est une autre espèce très commune qui colonise les habitations et les entrepôts.
    Malheureusement pour nous, la femelle peut pondre des milliers d’œufs au cours de son existence.
    Les adultes aussi bien que les jeunes sont des charognards. Très grégaires, ces blattes vivent en groupes compacts.

     

    Blatte germanique

    Blatte germanique. © Université de Floride

     

    Leurs ailes sont bien développées mais elle ne s’en servent que pour planer d’un point à un autre.
    Cette blatte affectionne les endroits chauds et humides où la nourriture est laissée en évidence. L'espèce est omnivore donc tous les détritus et restes de nourriture lui conviennent.

     

    La lutte contre les cafards

    La blatte n’est pas un parasite mais leur quête incessante de nourriture les amène à fréquenter les mêmes lieux que l’homme.
    Dans la mesure où elles se nourrissent aussi bien de denrées alimentaires que de matières en putréfaction, elles peuvent représenter un danger.
    Les germes pathogènes peuvent être transportés par ces insectes ou rejetés dans leurs excréments.
    Bien qu’il ne soit pas prouvé qu’elles peuvent être à l’origine d’épidémies, l’homme combat les blattes avec acharnement.

     

    Cafard ou blatte

    Le cafard est difficile à exterminer. By Jez Page

     

    Mais, la blatte peut supporter l’insupportable. Des expériences ont prouvé que la blatte germanique peut supporter plus de 130 fois la dose de radiations nucléaires mortelles pour un homme.
    Une blatte mise dans un micro-ondes en ressort en parfaite santé.

    Il est donc très difficile de se débarrasser des cafards. Les insecticides sont nocifs pour l’environnement ainsi que pour l’homme et viennent rarement à bout des intrus. En effet, chassez les indésirables de votre appartement et ils iront se réfugier chez votre voisin. Aucun doute que vous les verrez revenir d’ici peu.
    Il est donc impératif de traiter le problème dans sa globalité et à l’échelle d’un immeuble entier.

     

    Cafard qui mange une pomme

    Cafard qui se régale d'une pomme. By Neil T

     

    Pour se débarrasser des cafards, il faut éliminer la ou les causes de l’infestation. En principe, ces insectes s’installent dans des locaux vétustes, humides ou chauds.
    Le manque d’hygiène est une aubaine pour eux.

    Cependant, il ne faut pas oublier que les blattes font intégralement partie de la chaîne alimentaire. Elles sont indispensables à l’équilibre des forêts.

     

    V.Battaglia (14.05.2007). M.à.J 02.2012

     

    Insectes 2:  Blatte

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique