• Partir à l'aventure - 2: 5 téléphériques pour en prendre plein les yeux

     

     

     

    5 téléphériques pour en prendre plein

    les yeux

     

    Par Clio Bayle
     
     

    Le téléphérique reste un moyen de transport relativement rare en France. C'est aussi l'un des plus impressionnants ! Sujet au vertige, s'abstenir !

     

    Le téléphérique de l'Aiguille du Midi : le plus haut du monde à l'époque de sa construction

     

     
    Le téléphérique de l'Aiguille du Midi

    À l'époque de sa construction, en 1951, on parlait du plus audacieux projet de remontée mécanique en haute montagne, du monde ! Et pour cause : au moment de son inauguration en 1956, le téléphérique de l'Aiguille du Midi atteignait l'altitude record de 3 842 mètres. Entre sa station de départ, Chamonix, et sa station d'arrivée, le téléphérique parcourt un dénivelé total de 2808 mètres, parfois à plusieurs centaines de mètres du sol. Aujourd'hui, il se contente du titre de plus haut téléphérique de France et de celui de second plus haut téléphérique d'Europe, derrière celui du Petit Cervin en Suisse. Qu'à cela ne tienne, il reste le premier de ce classement et l'un des plus emblématiques du monde !

     
     

    Le téléphérique des Glaciers - Le premier de France (1924 - 1946)

     

     
    telepherique_des_glaciers_flickr_jerome_bon.jpg

    Saviez-vous que le téléphérique de l'Aiguille du Midi est le deuxième de son nom ? L'idée de hisser des passagers jusqu'à ce sommet mythique ne date pas d'hier. Le projet voit le jour dès le début du XXe siècle, alors que le Mont Blanc suscite un engouement mondial considérable. On envisage d'abord un funiculaire ou un chemin de fer à crémaillère, mais c'est un projet inédit en France qui sera retenu. Le téléphérique des Glaciers sera le tout premier téléphérique de France ! Mis en service en 1924 à l'occasion des premiers Jeux olympiques à Chamonix, il cessa de fonctionner en 1953, remplacé par le téléphérique actuel. Aujourd'hui, les gares et les pylônes de l'ancien tracé sont encore visibles sur le versant nord. L'ancienne gare de la Para abrite d'ailleurs toujours la vieille benne qui assurait la liaison avec la gare des Glaciers.

     

    Le téléphérique du Pic du Midi - Bigorre

     

     
    Téléphérique du Pic du Midi

    Le téléphérique du Pic du Midi-Bigorre a été inauguré en 2000 lors de l'ouverture du site au grand public. Il relie La Mongie au sommet en 15 minutes, avec une halte intermédiaire au Taoulet. Le dénivelé atteint les 1077 mètres au total pour une distance parcourue de 4,46 km. Par moment, les cabines évoluent à plus de 300 mètres du sol ! Elles sont au nombre de deux et chacune peut accueillir jusqu'à 45 personnes.

     

     

     
    Le téléphérique du Pic du Midi à la saison chaude
     
     
     

    Le téléphérique de Grenoble : le premier téléphérique urbain du monde

     

     
    téléphérique de Grenoble

    À Grenoble, depuis 1934, le téléphérique relie le cœur de ville à la Bastille, impressionnante construction militaire, inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques. À vol d'oiseau, le site est à moins de 300 mètres du centre-ville, mais, il est perché à près de 500 mètres d'altitude ! Si proche et pourtant si loin... C'est de cette constatation que naît l'idée d'un téléphérique. Le but est double : augmenter l'attractivité de la ville et offrir aux Grenoblois un nouveau terrain de balade et de détente. Les "bulles" du téléphérique, passant au-dessus de la rivière Isère, sont devenues un véritable emblème de la ville. Saviez-vous que les cabines du téléphérique n'ont pas toujours été rondes ? Ces dernières ont été installées en 1976 et ne sont que la troisième génération de cabines depuis la mise en service de la ligne. Les premières cabines étaient de forme cylindrique, et constituées de 12 pans. La deuxième génération était rectangulaire avec des angles arrondis.

     

    Le téléphérique du Mont Faron  : panorama de rêve

     

     
    Téléphérique du Mont Faron

    À son sommet, le téléphérique du Mont Faron offre d'ailleurs l'un des plus beaux panoramas sur la Méditerranée. À près de 600 mètres d'altitude, la rade de Toulon s'offre tout entière à la vue, et cela, à seulement 6 minutes du centre-ville. On doit le téléphérique du Mont Faron à un particulier, Louis Valéry Roussel ! Amoureux de Toulon et de ses hauteurs, il décide au milieu du XXe de proposer aux Toulonnais un moyen de transport original. Le téléphérique est inauguré en 1959.

     
     

    Le téléphérique de la Vanoise Express : le plus rapide téléphérique du monde

     

     
    Vanoise Express

    Mis en service en 2003, voici le cadet de cette sélection, mais certainement pas le plus petit ! Avec ses gigantesques cabines à 2 étages, capables de transporter jusqu'à 200 personnes chacune, le Vanoise Express est un mastodonte... Et un guépard ! Ses "bus" aéroportés relient les domaines skiables de la Plagne et de Peisey-Vallandry / Les Arcs à la vitesse de 45 km/h, encore un record du monde !

     

    N'oubliez pas que si vous le voulez vous

    pouvez vous inscrire à ma newsletter,

    c'est gratuit!!!

     

    Partir à l'aventure - 2:   5 téléphériques pour en prendre plein les yeux

     

    Partir à l'aventure - 2:   5 téléphériques pour en prendre plein les yeux

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :