• Patrimoine français - 3: Les plus beaux villages de Haute-Loire

     

     

    Les plus beaux villages de Haute-Loire

     

    Par Philippe Bourget
     

    La moitié des 10 « Plus Beaux Villages de France » d’Auvergne se trouve dans ce département. Découverte de Pradelles, Arlempdes, Lavaudieu, Blesle… et du petit dernier, récemment labellisé, Polignac. Près du Puy-en-Velay, il a été admis dans le célèbre cénacle en septembre 2021.

     

    Polignac, la puissance d’une seigneurie

     

    Polignac en Haute-Loire

    La vue proposée par le site dit assez du potentiel dont il dispose. Qu’on l’aperçoive depuis la statue Notre-Dame de France, sur le rocher Corneille, au Puy-en-Velay, ou qu’on le découvre en l’approchant par la route, Polignac, c’est d’abord – et surtout – un château. Immense, conquérant, il domine le bourg et ses environs depuis un plateau volcanique de 3 hectares, une plateforme basaltique où se dresse un donjon rectangulaire de 32 mètres de haut. Une forteresse médiévale en majesté, qui appartient depuis plus de 900 ans à la même famille, les Polignac, puissante seigneurie installée ici dès la fin du XIe siècle. Le village, point de rencontre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle venant de Cluny et de Lyon (GR765), juste avant leur arrivée au Puy-en-Velay, agglomère un ensemble de maisons en pierre volcanique couleur bronze.

     

    Arlempdes, « premier » des châteaux de Loire

     

    Village d'Arlempdes en Haute-Loire

    À 30 minutes au sud du Puy-en-Velay, Arlempdes surgit comme un nid d’aigle au creux de la vallée naissante de la Loire. Le mont Gerbier de Jonc n’est qu’à une vingtaine de kilomètres et le fleuve coule ici en une impétueuse rivière, traçant son sillon dans le basalte volcanique. Là, au sommet d’une éminence inattaquable, se dresse un château-forteresse ruiné, le premier du val de Loire. Rien à voir avec les demeures Renaissance du fleuve royal, accueillants et prestigieux palais égrenés entre Blois et Angers… Dans cette Loire primaire où l’on pense d’abord à se défendre, les Montlaur occupent cette place forte dès le XIIIe siècle. Méfiants, ils transforment le verrou rocheux en baronnie imprenable. Les fragments de murailles et la chapelle castrale en pierre rouge font corps avec la roche au dessus d’un village de poupée surmonté par le clocher-mur de l’église romane. Le petit amas de maisons aux toits rouges se découvre après avoir franchi une poterne en basalte du XIe siècle. En bas, tout en bas, la Loire file dans son canyon, léchant sans jamais l’user cette relique médiévale magnifique.

     

    Pradelles, aux portes du Midi

     

    Village de Pradelles en Haute-Loire

    Aussi loin que l’on remonte, Pradelles fut une ville de passage. Aux confins des départements actuels de la Haute-Loire, de l’Ardèche et de la Lozère, elle marque la frontière entre le Velay et la Margeride, la haute vallée de l’Allier et le Languedoc. La table d’orientation, accessible depuis la rue des Pénitents, dévoile ce paysage de « contact », ouvert sur la montagne du Goulet, la forêt de Mercoire et le lac de Naussac. Rien d’étonnant à ce qu’elle fut, à 1 150 mètres d’altitude, une étape importante sur la route des marchands. Placée sur la voie Régordane reliant l’Auvergne au Languedoc, elle vit passer des générations de commerçants revenant du Midi avec du sel et du vin, ou s’y rendant chargés de grains et de fromages. Elle accueillit aussi quantité de pèlerins en route vers Saint-Gilles, depuis le fief voisin du Puy-en-Velay. Même Stevenson y passa avec son âne, un beau jour d’automne 1878. La petite ville a conservé les parures de ces temps fastes : place centrale entourée de demeures nobles à arcades, portes anciennes, fontaines, tours et portails… La balade dans les ruelles serrées pour se protéger du vent a un franc goût moyenâgeux.

     

    Lavaudieu, touché par la grâce

     

    Village de Lavaudieu en Haute-Loire

    À 12 kilomètres de Brioude, Lavaudieu (« La vallée de Dieu ») porte dans son nom les raisons de sa notoriété. L’abbaye bénédictine implantée ici depuis le Moyen Âge a fait de ce bourg et de la vallée de la Senouire dans laquelle il se trouve un haut-lieu du patrimoine religieux auvergnat. On y visite avec gourmandise l’abbaye, son abbatiale et son cloître. La première remonte aux XIe et XIIe siècles et fut initiée par le fondateur de La Chaise-Dieu. Elle abrite de belles peintures murales de l’Ecole Italienne (XIVe siècle). Le second est un magnifique exemple d’architecture romane parfaitement conservée, unique en Auvergne. Son réfectoire est orné d’une fresque byzantine du XIIe siècle. L’abbaye a abrité des moniales bénédictines jusqu’à la Révolution. Le village, lui, brille par ses maisons vigneronnes à pierres dorées et tuiles rondes, qui ajoutent au cachet. On peut aussi visiter la maison des Arts et Traditions Populaires, sur la place de l’église, rappel des us et coutumes quotidiennes et artisanales du territoire.

     

    Blesle, religieux et médiéval

     

    Village de Blesle en Haute-Loire

    Plus à l’ouest encore, à la frontière du Puy-de-Dôme, voici Blesle. Enchâssé dans la vallée de la Voireuze, ce village isolé a traversé les siècles sans dommage. Comme à Lavaudieu, tout part aussi d’une présence religieuse. Une abbaye bénédictine, fondée au IXe siècle, assure la notoriété du bourg. Fait curieux, les moniales n’étaient pas cloîtrées mais vivaient dans des maisons particulières du village. Ce sont celles-ci (et d’autres) que l’on découvre au cours de la balade. Beaucoup sont encore à pans de bois et à portes sculptées, renforçant le caractère médiéval de Blesle. L’église abbatiale, elle, affiche son beau décor roman sous une haute voûte. Les vestiges du château des barons de Mercoeur sont l'autre point d’intérêt du village. Le site, privé, ne se visite pas mais l’on peut admirer le donjon, les tours et le mur d’enceinte. À noter enfin : chaque année, mi-août, le village organise ses « apéros musique ». Trois jours de fête et de concerts dans le village et même les pieds dans l’eau, dans le lit de la Voireuze !

     

    Patrimoine français - 3:  Les plus beaux villages de Haute-Loire

     

    Patrimoine français - 3:  Les plus beaux villages de Haute-Loire

     

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :